Accueil » Cinéma » Blockbuster ou le vilain petit canard d’Hollywood
Cinéma Dossiers

Blockbuster ou le vilain petit canard d’Hollywood

Depuis maintenant quelques années, le Blockbuster a pris une très grande place dans l’industrie du cinéma, c’est un genre qui marche auprès du grand public mais qui est aussi très souvent boudé par les critiques. Histoire et scénario souvent simplistes, des stars plébiscitées, et surtout un gros budget au niveau des effets spéciaux, le Blockbuster est-il vraiment bon pour le cinéma ? Bien qu’il rapporte énormément d’argent aux studios d’Hollywood, il est de plus en plus surexploité, jusqu’à en devenir redondant. Beaucoup de films sont souvent mis dans le même sac c’est à dire le Blockbuster, le méritent-t-ils ? Et bien je vais essayer de répondre à toutes ces questions dans cette analyse sur le Blockbuster.

Hollywood

C’est quoi un Blockbuster ?

Avant de commencer clarifions les choses, qu’est-ce qu’un Blockbuster ? A la base c’est tout simplement un terme venu du jargon théâtral américain qui qualifiait une pièce remportant un succès important. Au cinéma c’est la même chose, si un film à petit budget explose des records au box-office il sera tout de suite qualifié de « Blockbuster », mais est-ce que cela veut vraiment dire que le film sera bourré d’action avec un pauvre scénario ? La preuve que non il suffit seulement que le film ait un grand succès, mais l’industrie du cinéma est bien sur tout autre maintenant, après avoir flairé le filon les studios ont compris qu’il fallait mettre gros pour plaire au grand publique.

Une machine infernal

La formule est simple : « un gros budget c’est un gros succès », c’est de cette façon que le Blockbuster est qualifié de nos jours, un gros film avec des histoires simples à mettre en scène mais surtout avec une grosse dose d’action. La plus par du temps il y a aussi une très grosse partie du budget dans les effets spéciaux, la 3D est aussi de plus en plus utilisée pour rentabiliser un maximum leurs films. Pour attirer un maximum de public les studios jouent beaucoup sur la campagne de pub, des bandes-annonces, des affiches, et tout autres goodies selon le film proposé. Au superbowl par exemple, les studios sont près à dépenser des millions pour un seul Spot TV, et chaque année ce ne sont généralement que des Blockbusters qui sont présentés, quelle surprise…

Logo hollywoodDes logos qui nous rappellent de bon souvenir, mais à quel prix ?

Etre ou ne pas être mauvais

Mais alors finalement le Blockbuster mauvais ou bon pour l’industrie du cinéma ? J’ai pu précédemment prouver qu’il y avait deux façon de qualifier un Blockbuster, il existe encore des films à petit budget qui sortent chaque année. Ils ne remportent pas forcément tous un grand succès critique ou commercial, mais arrive tout de même à ce faire une petite place parmi les plus grands. Dans ce genre de cas on peut citer District 9 de Neill Blomkamp, il n’a pas eu un gros budget mais a tout pour être un Blockbuster, sa dose d’actions, d’effets spéciaux. Il a même le luxe de mettre en scène une bonne idée avec un scénario très correct, au final District 9 fut un succès critique mais pas commercial…

La deuxième façon de qualifier un Blockbuster pause problème, c’est déjà la façon la plus rependu d’utiliser le terme « Blockbuster », mais ce n’est pas la meilleure façon de le voir. La majorité des films sortent avec cette manière de faire et les studios ne cessent de trouver des parades pour dépenser le moins d’argent, du moins sur ce qu’ils jugent ne pas être important, et bien sûr en rapporter le plus possible. Par exemple l’exploitation de licences en fait partie, le studio pourra alors acheter des licences à moindre coup pour ensuite l’adapter, faire par la suite un sequel, peut-être même plus tard un prequel, spin-off, ou carrément reboot ! Les studios ont aucune vergogne à exploiter les licences jusqu’à leurs dernier souffle, parfois même jusqu’à leurs destruction totale. Star Wars en est le bonne exemple, c’est clairement un Blockbuster qui en plus d’avoir un succès commercial a aussi eu un succès critique, mais avec le temps et l’exploitation Star Wars est devenu une marque de fabrique. Un mal pour un bien ? Oui et non, bien que Star Wars soit vraisemblablement un Blockbuster, son exploitation a souvent attirée la fureur des fans mais reste quand même un succès vis à vis le grand public. Dans tout les cas cela reste bénéfique pour le studio.

Ce que je voulais prouver avec ces deux cas c’est que le Blockbuster n’est pas forcément une mauvaise chose, il peut mener l’industrie cinématographique à sa perte mais j’en reparlerai plus tard. Il peut avoir autant de bon que de mauvais cotés, cela dépendra toujours du film et surtout du studio. Le Blockbuster fait maintenant définitivement partie de l’industrie, il faut savoir l’accepter et ne pas avoir de jugement trop hâtif, ils peuvent souvent se révéler plus intéressants que prévu.

Franchise box officeInfographie sur les meilleures franchises d’Hollywood 

L’age d’or du Blockbuster

Vous l’avez certainement compris, maintenant nous devons vivre avec le Blockbuster, certains arrivent quand même à nous faire passer un bon moment au cinéma. Après tout le cinéma reste aussi une façon de nous montrer un grand spectacle ! Effectivement le Blockbuster commençait à être de plus en plus présent pendant les années 90, mais il était aussi beaucoup plus sympathique et familial. Qu’en est-il maintenant ? Que nous réserve l’avenir ? Et bien regardons justement les prochaines sorties Blockbuster des années à venir, à noter qu’il peut y avoir des changements sur ce qui va être cité, des modifications y seront donc apportées :

2014

I Frankenstein
Robotcop
Pompeii
300 : La naissance d’un Empire
Invertigo
Need for Speed
Noé
Captain America, le soldat de l’hiver
The Amazing Spider-Man 2
Godzilla
Dawn of the Planet of the Apes
Maléfique
Les Tortues Ninja
X-Men: Days of Future Past
Transformers 4
Les Gardiens de la Galaxie
Hercules 3D
Resident Evil 6
Le Hobbit : histoire d’un aller et retour

 L’année de trop

Il y a quelques temps de cela, deux géants du cinéma annonçaient une nouvelle digne d’une prophétie Maya ! Selon eux le cinéma tel que nous le connaissons, va disparaître suite à l’imminente « implosion » d’Hollywood. Assez marrant d’entendre ça, surtout venant de ceux qui ont largement contribué à faire du cinéma ce qu’il est actuellement. Il s’agit de Steven Spielberg et George Lucas. Après avoir passé une semaine à Cannes en temps que juré, Steven Spielberg annonce que l’industrie du cinéma peut s’effondrer si « trois ou quatre ou peut-être une demi-douzaine de films à mégabudget se cassent la gueule ». Et si c’était vrai ? Le cinéma n’a jamais connu de réel crash, la vague du Blockbuster monte encore chaque année alors qu’on a déjà l’impression qu’il a atteint son point culminant. Et si les prochaines années à venir étaient de trop ?

Conclusion Non, le Blockbuster n’est pas forcément une mauvaise chose, mais oui il peut emmener le cinéma à sa destruction. Les studios eux mêmes détruisent le cinéma à coup de Blockbuster. Finalement Hollywood n’a toujours été qu’une grosse machine à rêves qui perd un peu plus ses paillettes chaque année. L’autodestruction est amorcée depuis bien plus longtemps qu’on ne le pense. A l’époque ou tous le monde acclamait la sortie de Ben-Hur, personne ne se doutait encore que le Blockbuster était bel et bien né. Pourtant il fût un succès critique et commercial. Le Blockbuster porte donc bien son nom, une véritable bombe à retardement, mais qui est souvent jugé trop rapidement à cause de son nom…

À propos de l'Auteur

BuZbUz

L'auteur : BuZbUz
Autodidacte avant tout, il est passionné de Musique, Cinéma, et de Jeux Vidéo. Artiste dans l’âme, il a choisi la Lune comme habitat, la vue étant bien meilleure.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !