Accueil » Jeu vidéo » Tests » FIFA 15 : un mauvais jeu vidéo
Jeu vidéo Tests

FIFA 15 : un mauvais jeu vidéo

Depuis des années FIFA domine le monde des jeux de foots sur console. Beaux gestes et frappes splendides se retrouvaient sur les dernières éditions pour le bonheur de tout le monde. Mais FIFA 15 m’a déçu par sa médiocrité.

fifa15

Oui je suis violent dans mes propos et c’est volontaire. Déjà ça va me permettre de repérer sur Twitter et Facebook ceux qui lisent seulement le titre et l’intro de mes articles… ahah ! Je suis fourbe. Bref, reparlons de FIFA. J’étais un gros joueur de FIFA dans les années 90 avec notamment les excellents FIFA 98 Road to the World Cup (avec du Blur ma gueule !) et  FIFA World Cup 98 (Chumbawamba !). A l’époque je kiffais bien sûr, Zidane était mon héro et je mangeais mes BN à 16h. Ensuite est venu la PS2 et le règne incontestable et incontesté de PES. Jusqu’à la génération PS360 durant laquelle les gars de chez EA ont su donner un nouvel élan à FIFA qui s’imposa avec brio. De mon côté j’ai suivi cette mode même si j’ai souvent acheter les deux concurrents chaque année.

[youtube id= »8H4EzEAeMQ0″ width= »600″ height= »350″]

C’était beau les ballons style Tango 🙁

D’abord la next-gen…

L’année dernière sont arrivées la PS4 et la Xbox One, l’occasion de vérifier si nos amis les développeurs ont pu faire quelque chose de leur petit jeu. Pour PES la question ne se posait pas car Konami n’a pas voulu sortir de version Next-Gen en 2013. Mais FIFA 14 était bel et bien là sur PS4 et Xbox One. Cette version était de très bonne qualité même si l’aspect simulation se voyait un chouïa moins par rapport aux éditions précédentes. En effet le jeu était surtout basé sur la vitesse, les dribbles et les passes en profondeur assassines. Le jeu de construction était difficile à mettre en place, en tout cas en multi-joueurs. Mais je ne m’inquiétais pas, ce genre de petits désagréments arrive souvent car il n’est pas évident d’avoir chaque année un jeu calibré parfaitement. Cette « arcadisation temporaire » a souvent lieu, et c’était déjà le cas dans les années 2000 que ce soit pour FIFA ou PES.

Puis l’erreur FIFA 15

Par contre en 2014 je l’attendais de pied ferme le petit FIFA 15 ! Les premières heures furent sympathiques, je m’amusais avec la baballe et n’avait pas trop perdu mes repères. En ligne cela se passait bien également les premiers jours, l’amusement était là. Mais cela n’a pas duré. Au fur et à mesure j’ai compris rapidement que le jeu possédait de grandes faiblesses de gameplay trop facilement exploitables pour marquer aisément. Tellement exploitable que je ne prends aucun plaisir à jouer à FIFA 15 en multi. Et c’est pas une question de niveau de jeu. La seule façon qui marche vraiment pour marquer des buts dans ce jeu est la suivante :
Mettre 4 joueurs rapides devant, les faire courir tout droit et hop une belle passe en profondeur inarrêtable car les défenseurs ne suivent pas. Pour finir il suffit de tirer au premier poteau et le gardien se plantera une fois sur deux. Le reste il faut oublier. Le jeu de passe ne sert à rien, les joueurs physiques sont injouables tant ceux ayant une grande pointe de vitesse sont mis en avant par le gameplay. En gros on se met en contre-attaque et on fait L1 + Triangle. Tout le monde joue comme ça de toute façon.

Ce problème de gameplay était déjà présent dans FIFA 14 mais ce n’est rien comparé à ce qu’il se passe actuellement sur les serveurs de FIFA 15. J’ai l’impression de rejouer aux mauvaises versions PS2, tout simplement. L’aspect simulation est vraiment bien caché dans ce jeu. Pour le trouver en fait il faut jouer en mode solo en baissant le rythme du jeu (réglable dans les options). J’y vais fort je sais mais mes propos sont à la hauteur de ma déception. Je veux pouvoir prendre un jeu de foot comme un bon divertissement sans prise de tête mais je veux pouvoir aussi ressentir la même profondeur tactique que dans le vrai foot. Le VRAI foot ce n’est pas FIFA 15, et ce dernier ne semble même pas faire l’effort de s’en approcher, à part visuellement. Bref je me demande où ils ont caché le gameplay cette année…


Comparatif FIFA vs PES par Gameblog
Ça me fait de la peine de dire du mal de FIFA 15 tant j’ai aimé les derniers versions de FIFA. Du coup pour la première fois depuis des années et des années j’attends VRAIMENT PES pour voir s’il arrive enfin à égaler la qualité des derniers jeux de EA. Réponse mi-novembre !

À propos de l'Auteur

jambon1erprix

L'auteur : Jambon1erprix / Julien Dutartre
Fan de MGS devant l’éternel et adepte de Debian, c’est une créature électrique fan de l’OM. Eh oui cet ensemble de tares est possible. (Google+)

3 commentaires

Cliquez ici pour laisser un commentaire

  • Je vois tellement ce que tu veux dire quand tu parles du mode multijoueurs de ce FIFA mais je ne sais pas comment tu as pu tenir sur FIFA 14 en sachant qu’il y a exactement les mêmes problèmes :/. Les équipes full VIT et les LB+Y sont peut-être plus difficiles à placer que sur le 15 mais ils n’en restent pas moins super dangereux une fois réussis. C’est pour ça que j’ai arrêté de jouer en ligne au 14 et que je ne jouerai pas ou très très peu en ligne au 15.

    Après je me dis que c’est « le jeu ». C’est comme à l’époque de Modern Warfare 2 et de son UMP-45 juste trop opé. Les jeux extrêmement populaires en ligne auront pour beaucoup des systèmes que les joueurs exploiteront et qui seront décriés. Je pense donc au park the bus/passe lobée de FIFA, à l’AWP de Counter Strike, à l’UMP45 de MW2 ou le lance-grenades, à la M16A3 de Battlefield 3.

    Bon, je vois aussi des contre exemples comme League of Legends qui est en constante recherche d’équilibrage mais c’est justement leur seul boulot contrairement aux autres éditeurs qui doivent produire d’autres jeux.

    M’enfin pour en revenir à FIFA, j’abandonne le multi en ligne et j’en reste à jouer avec des potes :p

    • Sur FIFA 14 j’arrivais un peu à contrer les longs ballons même si ça passait déjà très souvent. Mais surtout j’arrivais à jouer avec des joueurs moins rapides et plus physiques.

      Je te prends un exemple : mon attaquant de pointe sur FUT14 était Gignac, très lent pas très technique mais je pouvais m’en servir en tant que point d’appui et pour faire des frappes de loin. Cette année même ça je peux oublier. Pareil pour le milieu de terrain, les créateurs de jeux servent à rien du tout vu que n’importe quel joueur peut offrir des occasions de buts incroyable à ses attaquants.

      C’est marrant que tu parles de MW2 car justement j’ai arrêté de jouer aux Call of en multi à ce moment là tellement que c’était abusé ^^
      Pour Counter Striker c’est vrai que l’AWP est et était « cheaté » mais sur les « bons » serveurs celle-ci est limité à un joueur par équipe. Le problème avec FIFA c’est que le online n’est pas vraiment paramétrable si tu veux jouer dans les modes de jeux classiques (FUT par exemple). C’est ça de pas avoir de serveurs privés…

      Bref comme toi j’ai arrêté avec le online de FIFA ^^

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !