Accueil » Jeu vidéo » Tests » [Test] Battlefield 1 : Retour aux sources gagnant !
Jeu vidéo Tests

[Test] Battlefield 1 : Retour aux sources gagnant !

DICE a surpris tout le monde en proposant un nouvel opus de Battlefield qui se déroule pendant la Première Guerre mondiale et qui se nomme étrangement Battlefield 1. Redondance ? Manque d’inspiration ? Retour aux sources ? Véritable révolution ?

test-battlefield-1-cover

La grande guerre de poche

La campagne solo de Battlefield 1 vous plonge tout de suite dans une ouverture grandiose ! DICE a encore poussé l’immersion à son paroxysme, autant sur le niveau visuel que sonore. Cette ouverture représente parfaitement l’horreur qu’était la Grande guerre de 14-18, celle qui devait mettre fin à toutes les guerres. On passe de soldat en soldat à chaque mort, telle la vie éphémère d’un soldat de la Première Guerre mondiale (quel poète), bon cela fait surtout office d’écran de chargement le temps que votre jeu s’installe complètement. C’est alors que je me suis dit : « cette campagne solo va être magnifique ! » Quel naïf !

Je ne vais pas y aller par quatre-chemins, la campagne de Battlefield 1 est sympathique, mais pas extraordinaire. Il y a de bonnes idées, comme le fait de pouvoir incarner différents soldats (même un PIGEON!), chacun ayant une vision et un rôle particulier durant cette guerre. Les histoires sont plutôt bien mises en scènes et sont même parfois touchantes. Cette option permet aussi plus de diversité, mais pas nécessairement au niveau du gameplay. En effet, cette campagne reste malheureusement comme toutes les campagnes solos des FPS actuels, parfois trop dirigistes, des phases d’infiltration vraiment pas terrible, une IA totalement débile qui vous fonce dessus, et bien évidemment un temps de jeu beaucoup trop court. Pour le reste, cela ressemble trop à son propre mode multijoueur, même objectifs, même maps qui laissent tout de même plus de liberté de mouvement. Au final, cette campagne est en quelque sorte un bon gros didacticiel pour le mode multijoueur.

battlefield_1_lagadoue
La gadoue by Frostbite Engine

Bon ok, j’accorde que c’est un peu facile de taper sur la campagne d’un Battlefield, cela n’a jamais été son point fort. De plus, je dois admettre, je suis peut-être un peu trop sévère, elle n’est pas si mauvaise que cela et c’est dans l’ensemble une bonne tentative. Cependant, avec comme sujet principal la Première Guerre mondiale, il y avait clairement matière à faire bien mieux ! Les jeux qui traitent de la Grande guerre son très rares, DICE avait donc une carte à jouer. De plus, ils avaient tous les outils nécessaires à leur disposition pour créer une campagne grandiose et marquante. Le Frostbite Engine est effectivement toujours aussi beau, il a encore passé un cap dans le réalisme et l’immersion. C’est dommage, mais c’est comme ça ! On se retrouve donc avec une campagne sympathique, avec des personnages et des histoires pas vraiment mauvaises, mais qui reste passable en général…

À la conquête du passé !

Le multijoueur de Battlefield 1 n’a, en réalité, pas de changement majeur qui bouleverse notre expérience de jeu. Le gameplay et le feeling général du multijoueur n’a pas changé, je n’ai pas eu de mal à retrouver mes marques dans ce gameplay à la fois dynamique et tactique, ainsi que cette sensation immersive unique qu’offrent les Battlefield. Nous avons plutôt un peaufinage général et un retour à la simplicité au niveau du gameplay. Fini le superflu qui pouvait nuire à l’équilibrage et l’expérience de jeu. Battlefield 1 offre un multijoueur qui va à l’essentiel, et cette simplicité est surtout là grâce à la Première Guerre mondiale. Plus besoin, par exemple, d’avoir de nombreuses armes automatiques, retour aux fusils coup par coup plus classique, ainsi qu’aux prémices des pistolets/fusils mitrailleurs. Toute cette simplicité offre un retour aux sources, au temps d’un Battlefield 1942, offrir l’essentiel pour avoir la meilleure expérience de jeu possible, c’est ce que nous avons dans Battlefield 1.

battlefield_1_fire
Le lance-flamme, dévastateur en multijoueur !

Au premier abord, le multijoueur de Battlefield 1 peut sembler un peu pauvre en contenu, surtout au niveau des maps et des modes de jeux. Sachant qu’une seule map peut accueillir plusieurs modes de jeu et ainsi se transformer totalement, on se dit finalement que ce n’est pas si mal. En plus de cela, les maps offrent de nombreuses façons de jouer grâce ses terrains vagues, ou bien ses regroupements de bâtiments. Pour ce qui est des modes de jeu, on retrouve les plus classiques ainsi que deux nouveaux modes, Pigeon de Guerre et Opération. J’ai envie de m’attarder sur le mode Opération qui était, en quelque sorte, déjà présent dans le dernier Battlefront. Ce mode est parfait pour Battlefield 1, surtout parfait pour représenter les combats de la grande, soit vous résistez, soit vous foncez vers l’ennemi pour prendre sa position et avancer vers le prochain objectif, c’est aussi simple que ça ! Finalement, le contenu multijoueur de Battlefield 1 va encore une fois à l’essentiel. En plus, de nouveaux modes gratuits, ainsi que des DLC payants, sont d’ores et déjà en préparation.

Poilus ? Où es-tu ?

Oh oui, moi aussi je vais râler, parce que je suis français et que j’ai le droit de râler ! À la fin de la campagne solo, qui se veut être une sorte d’hommage au soldat tombé pendant la Grande guerre, la plupart du temps à base de « la guerre c’est mal m’voyez ». À la fin de cette campagne donc, il y a un message : « ne nous oubliez pas ! » Oui, enfin sauf les français et les russes bien sûr ! Ok, DICE a confirmé des DLC spécialement prévu pour les français et les russes, mais la campagne solo n’en parle même pas ! En gros, merci au américain de nous avoir sauvé, parce que les millions de français et russes qui sont morts pendant la guerre n’avaient pas vraiment fait leur boulot…


Conclusion Battlefield 1 est une réussite. Un Battlefield qui se déroule pendant la Première Guerre mondiale avait de quoi faire peur au premier abord, mais finalement cela donne quelque chose de simple et différent. Malgré une campagne solo mitigée, le multijoueur déploie encore une fois toute la puissance d’un Battlefield. Le peaufinage du multijoueur ainsi que le choix de revenir à l’essentiel offre une expérience ultime,  j’ai même envie de dire l’un des meilleurs auxquels j’ai pu jouer ! Et finalement, n’est-ce pas cela que l’on attend d’un bon Battlefield ?

À propos de l'Auteur

BuZbUz

L'auteur : BuZbUz
Autodidacte avant tout, il est passionné de Musique, Cinéma, et de Jeux Vidéo. Artiste dans l’âme, il a choisi la Lune comme habitat, la vue étant bien meilleure.

1 commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !